Les reportages spéciaux les plus marquants de 2021 en Estrie


Nos journalistes web ont travaillé fort tout au long de l’année pour mettre en lumière des gens passionnés, investis dans leur travail ou impliqués dans leur communauté. Tour d’horizon de 12 reportages spéciaux qui ont marqué 2021.



L’artiste engagé de Sherbrooke s’accroche à sa mission, même s’il est boudé par les institutions artistiques.


© André Vuillemin/Radio-Canada
L’artiste engagé de Sherbrooke s’accroche à sa mission, même s’il est boudé par les institutions artistiques.

Son petit bonhomme prend vie un peu partout dans les rues de Sherbrooke et des centaines d’enfants du coin s’ouvrent l’esprit grâce à son œuvre. S’il est ignoré, voire boudé par les institutions locales, rien n’empêche qu’Ultra Nan suscite la discussion et l’émerveillement. Un photoreportage de Geneviève Proulx et d’André Vuillemin.



Marie-Lou Béland, cinéaste, vidéaste et éducatrice spécialisée


© /André Vuillemin
Marie-Lou Béland, cinéaste, vidéaste et éducatrice spécialisée

Devenir adulte et autonome après des années en familles d’accueil et en centre jeunesse, c’est comme sauter dans le vide sans filet de protection. La cinéaste, vidéaste et éducatrice spécialisée Marie-Lou Béland a connu l’itinérance et tous les problèmes qui s’y rattachent. Malgré toutes ces embûches, elle s’en est sortie et a réussi à se construire une vie exemplaire. Un reportage de Réjean Blais.



Le bébé léopard est manipulé sans anesthésie pour la dernière fois.


© André Vuillemin/Radio-Canada
Le bébé léopard est manipulé sans anesthésie pour la dernière fois.

Ce jeune félin aux grands yeux émerveille aujourd’hui le public du Zoo de Granby avec ses cabrioles. Il a enfin rejoint l’enclos principal, où il court et gambade avec sa mère, Elsa, et son père, Kang. Mais au-delà de son rôle d’attraction touristique, le léopardeau a une autre vocation beaucoup plus grande : celle de participer à la conservation de son espèce. Un reportage de Marie-Claude Lyonnais.



Kathleen Gélinas n'a jamais voulu croire les pronostics des spécialistes à propos de son fils, Marc-Antoine.


© Daniel Mailloux/Radio-Canada
Kathleen Gélinas n’a jamais voulu croire les pronostics des spécialistes à propos de son fils, Marc-Antoine.

On lui a dit que son fils n’irait jamais dans une école normale. D’autres ont affirmé que Marc-Antoine Fugère-Gélinas serait mieux dans une classe spécialisée. Certains ont déclaré qu’il serait même incapable de terminer sa troisième année du primaire. Ces avis, ces paroles, sa mère Kathleen Gélinas les a entendus maintes et maintes fois. Elle a cependant toujours refusé d’y croire. Un reportage de Geneviève Proulx.



Sherbrooke reprend vie la nuit depuis la levée du couvre-feu.


© RÉJEAN BLAIS/Radio-Canada
Sherbrooke reprend vie la nuit depuis la levée du couvre-feu.

La vie nocturne a repris ses droits en juin dernier, après un couvre-feu qui a duré cinq mois, une première dans l’histoire du Québec. C’est pas à pas que les Sherbrookois ont recommencé à arpenter les rues de leur ville après le coucher du soleil ou au petit matin. Les journalistes Marie-Claude Lyonnais et Réjean Blais ont décidé d’explorer Sherbrooke et les environs, du crépuscule à l’aube, pour voir comment les gens se sont réapproprié la nuit.



Sabina Kapetanovic est fière de détenir une épicerie de quartier et de faire partie intégrante de la communauté


© ANNICK SAUVÉ/Radio-Canada
Sabina Kapetanovic est fière de détenir une épicerie de quartier et de faire partie intégrante de la communauté

Dans une série de quatre textes, Réjean Blais plonge dans l’univers de gens qui ont été marqués par la guerre en Yougoslavie. Rémi Landry, Zeljko Dragovic, Sabina Kapetanovic et Andrea Pejovic ont, tour à tour, raconté leur histoire avec émotion et ouverture.



Le calme règne à La petite ferme de l'auberge.


© André Vuillemin /Radio-Canada
Le calme règne à La petite ferme de l’auberge.

Ce n’est pas un centre de désintoxication, ni une maison de thérapie, mais un centre d’hébergement pour hommes en difficultés à Roxton Falls qui réussit là où plusieurs échouent. Visite d’un havre où des hommes brisés par la vie se réparent à coups de pots de confiture et de travaux champêtres. Un photoreportage de Geneviève Proulx et d’André Vuillemin.



La région de Thetford Mines pourrait bientôt commencer à tirer profit des haldes minières créées par plus d'un siècle d'exploitation d'amiante.


© /Radio-Canada
La région de Thetford Mines pourrait bientôt commencer à tirer profit des haldes minières créées par plus d’un siècle d’exploitation d’amiante.

Les régions de Val-des-Sources et de Thetford Mines pourraient bientôt commencer à tirer profit des haldes minières créées par plus d’un siècle d’exploitation de l’amiante. Un reportage de René-Charles Quirion.



Martin Proulx, intervenant en soins spirituels CHSLD d'Youville.


© RÉJEAN BLAIS/Radio-Canada
Martin Proulx, intervenant en soins spirituels CHSLD d’Youville.

La pandémie a mis de l’avant plus que jamais le rôle de la science et de la médecine pour soigner les corps. Parmi ces professionnels se trouvent d’autres intervenants, beaucoup moins connus, qui se penchent pour leur part sur les blessures de l’âme. Réjean Blais présente trois portraits de ces intervenants, qui tentent de soulager les malades en offrant des soins spirituels.



L'église où s'est réfugiée la famille Rodriguez-Flores.


© Geneviève Proulx/Radio-Canada
L’église où s’est réfugiée la famille Rodriguez-Flores.

Il y a près de deux mois que la famille Rodriguez-Flores, menacée d’expulsion, a trouvé refuge dans l’église unie Plymouth-Trinity à Sherbrooke. Ce retournement de dernière minute a remis sur la sellette le droit au sanctuaire, une pratique peu connue et surtout utilisée dans des cas rarissimes. Pourtant, la notion remonterait aussi loin qu’à l’Antiquité. Marie-Claude Lyonnais, Réjean Blais et René-Charles Quirion se sont penchés sur la question dans ce reportage.



Camille Lussier deviendra propriétaire bientôt des Hôtes épinettes, la ferme de ses parents.


© André Vuillemin /Radio-Canada
Camille Lussier deviendra propriétaire bientôt des Hôtes épinettes, la ferme de ses parents.

L’agriculture biologique est en pleine expansion en Estrie. Visite de six fermes et d’un rucher qui ont choisi de remplir les assiettes des gens de vitamines colorées sans pesticides ni engrais de synthèse. Un photoreportage de Geneviève Proulx et d’André Vuillemin.



Le goût du risque pousse des internautes à se rendre sur les lieux, mais cela n'est pas sans danger, selon la police.


© TikTok
Le goût du risque pousse des internautes à se rendre sur les lieux, mais cela n’est pas sans danger, selon la police.

À l’ère des réseaux sociaux, certaines modes et défis dangereux se propagent de plus en plus rapidement. La Ville de Thetford Mines a pu observer ce phénomène quand des dizaines d’internautes ont commencé à affluer vers une portion désaffectée de la route 112. Un reportage d’Emy Lafortune.



Source

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.